Cette plateforme de crowdfounding est dédiée au dernier ouvrage du photographe Gérald Assouline, Eastern Ghosts and Angels.

Avec votre soutien, vous rendez possible de mener à bien un projet de publication de livre,
conçue avec une liberté intellectuelle totale et de le partager directement avec vous,
sans intermédiaires.

Il parle de l’est de l’Europe, d’Europe. Bienvenus en Europe !

L’intention

Cette déambulation à l’est a mené Gérald Assouline de Riga en Lettonie (1999) jusqu’à Vilkovo, sur le delta du Danube en Ukraine (2010) et Szczecin en Pologne (2016). Pendant ces dix-sept années, les photos de ce livre ont été prises en Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Ukraine et Biélorussie, entre l’est et l’ouest, aux confins de l’Europe. Il s’agit d’un espace (ou territoire) humain et géographique entre-deux, mais aussi d’un entre-deux dans le temps, entre le passé et le présent, avec des traces et des absences du passé, irriguant notre vision du présent. Traces du passé et du présent, dans lesquelles peu de présence humaine peut être remarquée. Les absences rendent la présence encore plus perceptible. Cette relation aux traces est très subjective : « traces en moi, traces de moi ».
Gérald Assouline retient ce que les autres ne voient pas ou ne veulent pas voir.

Plusieurs histoires s’entrecroisent, dans cette histoire de fantômes et d’anges :

  • Des histoires du passé : les absents nous emmènent vers hier ou avant-hier. Doucement les fantômes passent, le temps passe, les distances passent. Et l’auteur, tel un fantôme, passe et disparaît. C’est bien un travail sur « passer » ou le « passage ».
  • Des histoires de vie du présent : des rencontres en « chair et en os » ponctuent cette trajectoire erratique, comme des temps d’ancrage dans la réalité. Le photographe ne voit pas les visages des fantômes, mais voit les visages d’ange de personnes bel et bien vivantes. Il les photographie : les visages et les corps de ceux qui apparaissent parfois de façon miraculeuse. Moments nécessaires de respiration. La vie est là, si présente, si palpable.

Le livre

Eastern Ghosts and Angels est un objet de 120 pages, format à l’italienne (paysage), mesurant 203 x 295 mm.
Il comporte 75 photos noir et blanc, avec des textes introductifs de Caroline Bénichou (curatrice, Paris) et de Gérald Assouline.
Une nouvelle de Nicolas Bokov, écrivain russe exilé à Paris depuis 1975, Un aller simple, vient éclairer ce long voyage aux confins de l’Europe.
Le livre sera publié et disponible à partir du 19 mars 2018.

Nous vous proposons plusieurs options possibles pour le commander : une édition normale et plusieurs éditions spéciales possibles à tirage limité, signées par Gérald Assouline, accompagnées d’un tirage en nombre limité d’une des photos du livre de Gérald.